Comment ta blessure de l’abandon te pousse à t’oublier par peur d’être seule et à compenser avec une alimentation émotionnelle ?

Dans ce nouvel épisode, j’aimerais te parler de la blessure d’abandon. Comment cette blessure te permet de t’oublier, de te positionner en victime par peur de ne pas être abandonné(e). Pour compenser ceci, tu manges. Comment aussi tu fais en sorte de t’auto saboter tant que tu ne travailles pas cette blessure.

Tu veux avoir les notes de l’épisode :

Cet épisode t’a plu, je t’invite à l’épingler sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Si tu désires explorer tes blessures émotionnelles, tu as quatre solutions : 

  • Soit faire une introspection, soit seule ou avec un coaching
  • Soit commencer à changer ton discours intérieur pour reprendre ton pouvoir grâce des affirmations positives. Je t’invite à aller voir mes cartes d’affirmations positives pour explorer tes blessures émotionnelles en douceur.
  • Soit en explorant ton enfant intérieur qui s’exprime à travers tes traumatismes, seule ou avec un coaching.
  • Soit en analysant les mots que tu emplois au quotidien seule ou en coaching.

Si tu veux suivre mon actualité :

Pour conclure, tes maux doivent être mis sur des mots pour te libérer des douleurs crée par les mots du passé. Il suffit juste d’un pas pour décider de renaître comme un phœnix, en acceptant tes vulnérabilités pour être la personne que tu désires au fond de toi.

Je suis Alycia Coach de vie et Mindset. J’accompagne les femmes à mettre avant leurs atouts et à faire de leur vulnérabilité une force pour créer une vie illimitée en termes de relationnelle, bien-être et s’ouvrir à l’abondance. J’interviens de manière holistique et j’agis sur l’émotionnelle en leur permettant d’accepter et d’explorer leur puissance féminine.

Si tu veux prendre contact avec moi.

Tu veux te libérer de tes blocages émotionnels pour avoir une vie alignée à tes valeurs, dire au revoir à tes traumatismes.

Réserve ton bilan émotionnel offert de 45 min

(seulement quelques places offerts dans la semaine)