Comment avoir son déclic pour perdre du poids?

La question à un million : comment avoir son déclic pour perdre du poids ?

Qu’est-ce que le déclic ?

Le déclic est un moment donné, ou une situation particulière, où on décide de changer de comportement du jour au lendemain. Par exemple, on décide de se mettre au sport pour améliorer sa condition physique.

Comment déclenche-t-on son déclic ?

Le moment où on réalise qu’on doit changer

C’est une question qu’on me pose souvent. Je n’arrive pas à avoir mon déclic pour perdre du poids. Je sais que je veux perdre du poids, mais je n’arrive toujours pas à avoir mon déclic. Un mois passe puis 2 puis 6 mois…

Tout d’abord, le fait de changer est un choix personnel. Pour avoir son déclic, il faut que tu comprennes pourquoi tu veux perdre du poids. Je vais te dire comment j’ai eu mon déclic.

Comment j’ai déclenché mon déclic ? Surtout, je n’ai pas eu un déclic, mais plusieurs minis déclics qui m’ont permis de perdre mes premiers 10 kilos et de sortir de l’obésité sévère à l’obésité moyenne. Je sais que je vais encore perdre du poids pour arriver à un poids normal.

Comment j’ai eu mon déclic pour perdre du poids ?

J’en avais marre de l’image que je renvoyais au miroir. Je ne me reconnaissais pas. Je me suis vraiment regardée dans le miroir. J’ai passé plus d’un an sans réellement me regarder et notamment à manger mes émotions. Je mangeais pour oublier ma peine suite à un burn-out. Je pensais que la nourriture aller soigner mon mal-être.

Je mangeais pour remplir quelque chose, un vide.

Je grignotais pour combler le vide, la peur et la solitude. J’adorais grignoter du sucre pour avoir ce petit moment de plaisir qui te fait oublier que tu vas mal.

En fait, mes amies, ma famille et d’autres personnes de mon entourage me voyaient belle, gentille, avec pleins de qualités que je ne voyais pas. J’avais envie de les découvrir. Comme je t’ai dit, j’ai pris le temps de me regarder et je ne me reconnaissais pas. Je me suis dit là, il faut arrêter ce massacre que j’impose à mon corps.

Alors, j’ai décidé de vraiment me regarder. J’ai commencé par apprendre à m’aimer. Eh oui ! J’ai compris que si je mangeais mal, c’était parce que je ne m’aimais pas. Quand j’ai commencé à m’aimer, j’ai eu mon déclic. Je me suis dit si je m’aime alors, je dois donner le meilleur à mon corps.

L’étape la plus dure est de se regarder sans se mentir. Ensuite, l’étape suivante est d’arrêter de nous dénigrer. C’est dur, car on doit sortir de sa zone de confort, celle de se dévaloriser tout le temps.

La seconde chose que j’ai faite est : lister les raisons pour lesquelles je ne supportais pas mon poids.

J’ai pris le temps de comprendre comment je fonctionnais, pas seulement à suivre un programme alimentaire, mais comment mon corps fonctionne et aussi mon esprit.

Voici ma liste :

-J’en avais marre de me cacher, de ne pas oser me regarder dans le miroir

-J’en avais marre d’avoir mal au dos. Je veux absolument améliorer ma santé. C’est plus important que le physique.

-J’en avais marre de manger, tous les jours, des bonbons ou chips, qui ne me procuraient plus de plaisir mais, qui étaient plus un outil pour soigner mon mal-être.

Pour finir, avant de commencer et se lancer dans ce grand changement, se poser les questions suivantes :

1- Est-ce que le surpoids affecte ta santé ? Oui ou non (si c’est oui, je t’invite à consulter un médecin, une nutritionniste, etc..). Pour moi, oui, car j’ai tout le temps mal au dos.

2- Est-ce que je m’aime comme je suis ? Oui ou non (si c’est non, j’ai besoin de devenir la femme que je veux et de me sentir bien dans mon corps).

3 -Pour qui je désire perdre du poids ? Oui ou non. Pour moi ou pour quelqu’un d’autre (alors si c’est le cas, vous n’êtes pas prête à perdre du poids).

4- Est-ce que je veux vraiment changer ? Oui ou non. Pour moi, oui, car j’en ai marre de me plaindre, de ne pas entrer dans les vêtements que je désire ou lors des fêtes, de me sentir mal à l’aise.

Si tu veux en savoir plus sur mon déclic, je te laisse regarder cette vidéo qui t’explique plus en détail.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.